SEARCH THE SITE / RECHERCHER SUR TOUT LE SITE

Qi Gong / Nei Gong

Si Duan Gong est une forme de Qi Gong qui fût pratiquée à Shaolin particulièrement avant la revolution culturelle. Elle a son essence propre, intégrant les bases du Ba Duan Jin et Yi Jin Jing enseignés à  Shaolin. Aujourd’hui, l’enseignement de cette technique est rare et peu de litérature est disponible à son sujet.

Ce Qi Gong peut se pratiquer dans une période de temps relativement courte et amène des résultats remarquables (santé, souplesse, régularisation du Qi, balancement du Yin 阴 Yang 阳 s’il est pratiqué adéquatement et régulièrement.

Ba Duan Jin renferme un trésor de sagesse et peut se décrire comme une combinaison des cultures Boudhisme, taoïsme, confucianismes et de la médecine traditionelle chinoise.

Il atteint l’objectif de régulariser le qi et d’équilibrer  le Yin 阴 et Yang 阳,renforcir les tendons et augmenter la densité osseuse.

Selon les chercheurs chinois, le Ba Duan Jin traditionel devrait avoir ses sources antérieures à la dynasty Song et fût particulièrement développé pendant les dynasties Ming et Qing.

Il n’y a pas de consensus concernant les origines du Ba duan Jin traditionel et particulièrement de son créateur. Il serait donc sage de conclure que Ba Duan Jin tire son origine à partir d’efforts conjoints et de connaissances partagées des maîtres d’arts martiaux, de guérison et des pratiquants d’une génération à l’autre.

Que ce soit, le style du Sud  “Liang Shichang” (难法) ou celui du nord“Yue Fei” (北法), ils tirent leur sources de la même racine.

Yi jin jing est un important “Nei Gong” qui renforcit les muscles, les joint et tendons, en plus de renforcir la santé des (5 organes yin 阴 et des 5 organes yang 阳) “reins 阴, poumons阴, Coeur阴 , de la rate, du pancréas 阴, de l’estomac阳, du foie阴, des la vessie阳, de la vésicule biliaire阳, des intestins阳 ainsi que les autres organes.

La méthode se base sur l’étirement des méridiens afin de cultiver les trois trésors de l’homme:进 jin (Essence originelle) / 气 qi  (force vitale) / 伸 shen (esrpit)

Selon certains universitaires chinois, Yi Jin Jing fût créer bien avant l’arrivée de Bodhidharma au monastère Shaolin et était connu sous le nom de “Daoyin”. La contribution des moines aurait élevée les bénéfices de sa forme originale vers un niveau culminant.

Kai fa zhihui  (Développement de sagesse) de Zhineng (intelligence) Qi gong

Cette pratique comptemporaine de style ouvert, issue de millénaires de sagesse, est spectaculaire par la rapidité et l’intensité de ses effets selon la réceptivité de l’adepte. Sa théorie fondamentale est basée sur le Huiyuan qi.

Six niveaux de pratique, dont 3 sont rendus publiques, chacun impliquant “3 niveaux de realisation” en plus des formes segmentant les niveaux ouvrent le chemin vers une sagesse plus profonde. La majorité des niveaux étant internes, la première forme “Peng Qi Guang Ding Fa” elle est externe, ce qui est différent des Qi gong traditionels.

Peut importe la pratique martiale, elle aidera l’adepte dans sa progression unique en modifiant sa perception, sa paix intérieure et sa relation avec le Qi.

Cette pratique qui ouvre la porte au développement d’habilités particulières “entre autre; guérison” provient intégralement des enseignements de Pang Ming et a ses racines dans les enseignements anciens “intégrés” (Boudhistes, Taoïstes et Confucianismes).

Top